mardi 30 avril 2019

Céret - Fontaine Daudé (CP Labouche)

La carte postale de ce jour concerne Céret, dans les Pyrénées-Orientales.

La carte indique :
Le Roussillon
495. - Céret. -  Fontaine Daudé

Les mentions d'éditeur sont :
Phototype Labouche Frères, Toulouse

Cartes postales de mes tiroirs
La fontaine Daudé à Céret.

La fontaine Daudet est une très ancienne fontaine de Céret, située juste au-dessus du centre ancien, en montant quelques centaines de mètres en direction du Pic de Garces qui surplombe la ville. Sa proximité en faisait jadis un lieu prisé des Cérétans pour les balades et piques-niques, ainsi que l'atteste la phrase rajoutée au crayon directement sur la carte postale : « Petit coin charmant où nous nous sommes reposés. »

Le verso comporte une correspondance. Cette carte a été envoyée le 9 janvier 1919 par une certaine Hélène à son amie Estelle, apparemment retournée en Belgique. On trouve notamment l'information suivante : «  Venez ici, le changement d'air et surtout ce beau soleil vous remettraient vite. Hier cependant il faisait mauvais et froid... quand je dis froid, j'exagère un peu, car le thermomètre , à l'ombre, dehors, marquait 13°. Il avait beaucoup neigé sur les montagnes avoisinantes et le Canigou était entièrement blanc. »

L'ancienneté de la fontaine Daudet est notamment attestée par sa présence sur le cadastre de 1823.

Cartes postales de mes tiroirs
La fontaine Daudet sur le cadastre de 1823.

On peut voir qu'à l'époque son nom est Fontaine d'en Dauder, ce qui en catalan indique son lien ou son appartenance à une personne du nom de Dauder. Sur ce même cadastre, la petite rivière qui descend la montagne et passe à quelques mètres de la fontaine est nommée Ravin de la Fontaine d'en Dauder.
Sur la carte postale, Dauder est devenu Daudé, francisation courante pour les noms propres catalans en -er, dont le R final est muet (par exemple Ferrer parfois francisé en Ferré).
Toutefois, de nos jours, c'est l'orthographe Daudet qui est présente partout : sur les panneaux dans Céret, mais aussi sur la carte IGN où l'on trouve à la fois Font Daudet (pour la fontaine), Còrrec de la Font Daudet (pour la rivière) mais... Rue de la Fontaine Daudé. Comment Dauder est-il devenu Daudet ? Par une confusion avec l'orthographe de l'auteur des Lettres de mon moulin ? (Alphonse)

Cartes postales de mes tiroirs
La même vue 100 ans plus tard.

Quoi qu'il en soit, puisque j'habite juste en-dessous, je suis retourné ces jours-ci voir la dite fontaine en me disant que je pouvais peut-être essayer de reproduire la vue de la carte postale, cent ans plus tard. C'est malheureusement devenu impossible : non seulement parce que le chemin d'accès a été rehaussé et cache presque entièrement la fontaine depuis le contrebas, mais aussi car l'aire de pique-nique est désormais totalement à l'abandon et la végétation a donc rapidement repris le dessus. Les abords du ravin sont désormais totalement recouverts d'orties (avis aux amateurs). C'est une volonté municipale, suite aux dégradations répétées par des gens indélicats et aux risques d'incendies (il y avait un espace barbecue). On peut noter que les deux arbres au centre de la carte postale sont toujours là, mais ils semblent presque morts.


Cartes postales de mes tiroirs
La fontaine Daudet en 2019.

Malgré tout, l'aspect de la fontaine en elle-même n'a que peu changé : seule une demi-lune faisant office d'aération a été rajoutée au-dessus de la cloison métallique donnant accès à la tuyauterie. Les racines ont cependant tout bouché depuis longtemps, et la fontaine ne délivre donc plus désormais qu'un maigre goutte à goutte.
La petite maison ou le petit abri que l'on peut voir sur la droite a été démolie il y a longtemps semble-t-il (il en subsiste une des fondations), et la passerelle a été remplacée par un petit pont en dur. En effet, le chemin mène désormais à deux maisons, et il a donc sans doute fallu démolir cette petite construction pour le prolonger.


Source carte : collection personnelle
Crédit carte : Editions Labouche Frères (Toulouse), ca. 1919 [domaine public]
Crédit photos : Fabricio Cardenas [cc-by-sa]
Infos sur les dégradations : discussion avec le propriétaire d'une des maisons situées au bout du chemin, rencontré sur place !


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire